[Avion] Faire voyager bébé en sécurité

bébé-avion

Les parents se posent souvent une multitude de questions lorsqu’un voyage en avion avec un bébé se prépare. Doit-on réserver une place pour un enfant de moins de 2 ans ? Comment faire voyager son enfant en sécurité ?

Le site Securange a été créé pour informer et répondre aux nombreuses interrogations en matière de sécurité des enfants dans les transports (voiture, avion, train…). Barbara, qui fait partie de l’équipe de conseillers bénévoles, a pu partager son expérience du voyage en avion avec l’expertise de Marilyne, la fondatrice de Securange. De là est né cet article, que l’on vous partage aujourd’hui.

Comment faire voyager bébé en sécurité en avion ?

Pour des raisons financières, en-dessous de 2 ans, il est certain que faire voyager son enfant sur ses genoux est la solution la plus économique. En Europe, depuis le 16 Juillet 2008, les enfants assis en avion sur les genoux doivent être attachés avec une ceinture additionnelle : la « loop belt ».

Cependant, pour des raisons de sécurité, il est préférable de faire voyager son enfant avec un dispositif de maintien adapté à sa morphologie. Le TÜV Rheinland conseille aux parents de réserver une place séparée pour leur enfant et d’y installer un siège-auto.

Le voyage en avion, malgré son extrême fiabilité, représente certains dangers souvent méconnus du grand-public. Si les phases de décollage et d’atterrissage sont les moments les plus critiques d’un vol, le danger reste présent pendant la phase dite de « croisière », lorsque l’avion a atteint son altitude de vol. Les turbulences, bien que le plus souvent prévisibles, peuvent aussi être soudaines ou particulièrement violentes. Et les incidents ne sont pas rares à ce sujet, plusieurs blessés sont recensés chaque mois dans le monde.

Sachez qu’il est possible pour votre bébé d’avoir sa propre place, et de voyager en sécurité à bord de son siège-auto mais bien évidement cela a un prix (de 30 à 100% du prix adulte selon la compagnie). Un enfant de plus de 2 ans devra ensuite obligatoirement voyager sur une place réservée. Selon la compagnie, vous pouvez également le faire voyager dans un siège-auto ou avec un dispositif de maintien homologué.

Les informations à connaître à ce sujet.

Pour être utilisé à bord d’un avion, un siège-auto doit systématiquement être homologué (ECE R44/04, 04 ou R129). Le cas échéant, le personnel de bord a le droit de refuser son installation. On peut également vous demander que le siège-auto soit spécifiquement homologué pour les voyages en avion.

Sur quelle place installer l’enfant ?

Dans certains appareils, seules quelques rangées sont réservées à l’usage d’un siège-auto. Dans tous les cas, il est impératif de contacter la compagnie aérienne avant votre voyage, pour préciser que votre enfant voyagera dans un siège-auto.

Pour des raisons de sécurité à bord, il est également conseillé de placer le siège côté hublot pour ne pas gêner la sortie des autres passagers en cas d’urgence.

Comment savoir si un siège-auto est homologué pour l’utilisation à bord d’un avion ?

Le siège auto homologué doit :

Faire face à l’avant de l’appareil
Certaines compagnies autorisent uniquement les sièges-auto faisant face à l’avant. Il n’est donc pas rare de voir des coques installées dans le sens de la marche. Il s’avère qu’en terme de sécurité et de confort, il est préférable d’utiliser une coque dans cette position (strictement interdite en voiture, rappelons-le), que de faire voyager un bébé sur ses genoux.
– Le siège-auto ne doit pas dépasser une certaine largeur (qui diffère selon la compagnie et et la classe de voyage choisie). Elle est en général de 44 cm environ pour la classe économique (attention, ça peut être moins sur certaines compagnies, notamment lowcost comme 42,5 cm chez Ryanair).
Etre conforme à une utilisation à bord d’un avion
* Siège-auto européen : le siège doit comporter un autocollant TÜV-approved avec la mention « Certified for use on aircraft ».
* Siège-auto américain : le siège doit comporter un autocollant de la FAA avec la mention « Certified for use on aircraft ».
– Le siège-auto doit pouvoir être fixé avec une ceinture 2 points et la boucle de fermeture doit rester visible et accessible.

Vous trouverez ces informations utiles sur les sites des compagnies aériennes.

Une liste de sièges-auto homologués TÜV ?

Il n’existe pas de liste de sièges-auto homologués en avion. Il faut donc consulter les constructeurs produit par produit.

Voici quelques exemples :

Chez Bébé Confort le Pebble est homologué pour une utilisation dans les avions, conformément aux directives de l’organisme de certification allemand TüV, comme en atteste l’étiquette TüV apposée sur le côté du produit.

Chez Britax, 5 modèles :

Groupe 0+
-Britax Römer BABY-SAFE
-Britax Römer BABY-SAFE Plus
-Britax Römer BABY-SAFE SHR

Groupe 1
-Römer King Quickfix (n’est plus fabriqué)
-Britax Römer Eclipse

Plusieurs modèles de sièges-auto Kiddy sont homologués pour une utilisation en avion par le TÜV Rheinland et l’office fédéral de l’aviation.

kiddy-siège-auto-homologué-en-avion Groupe1 :
– Kiddy Energy Pro
– Kiddy Phoenixfix Pro

Groupe 1/2/3 :
– Kiddy Comfort Pro
– Kiddy Guardian Pro
– Kiddy Guardian Pro2
– Kiddy Guardianfix Pro
– Kiddy Guardianfix Pro2

Groupe 2/3 :
– Kiddy Discovery Pro
– Kiddy Cruiserfix Pro

Vous trouverez sur ces sites d’autres dispositifs de sécurité homologués :

Kidsflysafe
Luftikid
TÜV
Jetwithkids

Vous pouvez consulter l’intégralité de cet article sur le site de Securange

Laissez-nous un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s