Réserver un hôtel au meilleur prix

hôtelAujourd’hui sur Internet les comparateurs tels que Trivago, Hotel Hotel, Liligo, etc… ont la côte. Ces outils, accessibles en ligne 24h/24, permettent d’avoir un aperçu rapide de l’offre hôtelière d’une ville, de comparer les prix, consulter les avis, puis ensuite d’effectuer une réservation via une OTA (Online Travel Agency) comme Booking, la plus connue, ou encore Hotels.com, par exemple.

Lorsque vous effectuez une requête sur l’un de ces sites, un métamoteur va effectuer plusieurs recherches simultanées et renvoyer les résultats au même endroit. L’objectif étant d’afficher les prix les plus compétitifs.

Il est important de savoir que ces comparateurs sont rémunérés grâce à la publicité et au coût par clic. Puis, si une réservation est effectuée, l’OTA elle, empoche une commission sur le prix de la chambre. Pour Booking, elle atteint en moyenne 16,1% en France !

Est-ce efficace et sûr ? Oui et non. 

Bien que le principe soit simple, le résultat n’est pas toujours à la hauteur.

Il faut savoir que les comparateurs ne référencent que les hôtels affiliés à des plates-formes de réservation sur internet (les fameuses OTA citées plus haut). Les hôtels totalement indépendants n’apparaitront donc pas dans les résultats de la recherche.

Et côté mauvaise surprise, les prix affichés sur les comparateurs ne représentent pas toujours le prix à payer lors de la réservation. Frais cachés, fausses promotions, prestations mensongères… Pire encore, certains établissements sont annoncés complets, alors qu’ils ne le sont pas. Le comparateur suggère alors un ou plusieurs hôtels similaires, et non pas au hasard…

Des pratiques douteuses, voire trompeuses, décelées il y a déjà plusieurs années. En 2011 une enquête a d’ailleurs été menée par la répression des fraudes à la demande du Secrétaire d’Etat au Tourisme, Frédéric Lefebvre à l’époque. Plus récemment, en 2015, la DGCCRF a entamé des procédures administratives contre plusieurs OTA pour ces pratiques frauduleuses.

Comment faire, alors ?

Eviter les intermédiaires. Rien d’autre, ou presque.

Il est tout à fait envisageable d’avoir recours aux comparateurs. Mais dans l’idéal il s’agit de s’en servir comme moteur de recherche uniquement. Ils vous établiront une liste approximative des hôtels disponibles dans la ville ou la région. Et vous pourrez les trier en fonction de vos critères : standing, prestations, localisation, etc.

Une fois que vous avez repéré un établissement, il suffit de vous adresser à l’hôtelier directement. Soit via le site internet de l’hôtel, soit par téléphone. Et vous pourrez alors constater que les prix sont le plus souvent parfaitement identiques à ceux annoncés par les comparateurs, voire parfois inférieurs !

Ensuite, et c’est là le plus intéressant pour l’hôtelier comme pour vous, lorsque l’on réserve en direct personne ne prend de commission. Il est donc possible de négocier des prestations qui pourront faire baisser la note : petit-déjeuner inclus, parking gratuit, etc. Et les hôteliers sont également plus enclins à offrir un surclassement quand c’est possible.

Autres pistes pour les recherches : les sites d’Offices du Tourisme, les sites de référencement d’hôtels indépendants, les blogs de voyage indépendants, le bouche à oreille, les recherches sans fin sur Internet.

Ou changer ses habitudes de voyage et son mode d’hébergement : B&B, chambres d’hôtes, location entre particuliers, échange de maisons, etc. Mais nous y reviendrons.

Laissez-nous un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s